14 mai 2012

8 - Substitution des morts : impossible


     Je me renferme.

   Certaines personnes de mon entourage l'ont remarqué... Je les repousse à une distance qui me parait plus raisonnable et saine car ce ne sont que des amis en ligne, pas de vrais proches. Je ne veux plus me complaire dans l'illusion... J'apprends à faire avec la dure réalité : JE  SUIS  SEULE. 

   J'avais tenté par le passé de subsitituer les membres perdus par des amis qui ont initié ou accepté de suivre ce processus fallacieux. Les greffes n'ont jamais fonctionné... J'ai été alliénée à une dépendante affective droguée, une borderline, une femme possessive, deux pervers narcissiques... = que des relations malsaines et toxiques..

    Mon intimité, je la garde pour ma famille - si j'en forme une un jour...  En attendant, je vais rester un éléctron libre, solitaire qui ne laisse personne s'introduire dans son périmètre de sécurité - soit par une affection déplacée, soit par des questions intrusives à propos de mes sentiments, pensées... Je remets les gens à leur place pour ne me protéger d'une emprise malsaine.

   La dernière rupture date de cette semaine... Un pervers narcissique.

   Je veux aller dans le cimetière où sont enterrés ma Mamie, mon Papi, mon frère... en province. Je veux y déposer des roses rouges et blanches. Ils me manquent mais je dois vivre sans eux..


    

Posté par dancingintherain à 23:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 8 - Substitution des morts : impossible

Nouveau commentaire